Préscolaire

Présentation

L’école Maison D’Anfa, faisant partie du réseau ECAM, accueille les enfants du préscolaire à partir de l’âge de 4 ans pour l’entrée en moyenne section.

Nos objectifs en préscolaire : priorité à la socialisation, l’épanouissement et l’autonomie

Notre projet éducatif ECAM,  est mu par une dynamique pédagogique, éducative et culturelle dont l’objectif est d’assurer l’éducation aux valeurs, de permettre l’acquisition des compétences transversales en plus de ce qui est académique pour la réussite et l’épanouissement de tous.

L’enfant est appelé à devenir élève de manière très progressive sur l’ensemble du cycle et surtout à développer un amour pour l’école.

Les enfants apprennent à vivre en communauté, ils découvrent un nouvel univers et de nouvelles personnes. Ils vont  devoir apprendre les règles de la vie en collectivité : respect des camarades, des espaces, du matériel. C’est l’éducation aux repères et aux limites.

Grâce à notre pédagogie du projet qui favorise le vivre ensemble et  qui rend l’enfant acteur, en le mettant dans une situation de réussite, le groupe classe  devient une communauté d’apprentissage qui établit les bases de la construction d’une citoyenneté future .

5 DOMAINES D’APPRENTISSAGE

L’équipe pédagogique de l’école et du bureau pédagogique organisent  en progression des modalités spécifiques d’apprentissage tout au long des années du préscolaire, en se basant sur un référentiel de compétences .

Les enseignements sont organisés en cinq domaines d’apprentissage :

  • mobiliser le langage dans toutes ses dimensions.
  • agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique.
  • agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques.
  • construire les premiers outils pour structurer sa pensée.
  • explorer le monde.
  • Le programme établit, pour chaque domaine d’apprentissage, énonce les objectifs visés et donne des indications pédagogiques de nature à fournir des repères pour organiser la progressivité des apprentissages.

L’organisation et le bonne marche de l’école est la responsabilité de tous les membres de la communauté éducative : direction, éducatrices et parents aussi. On est des partenaires à part entière.

L’implication des parents  est un élément fondamental de la vie en collectivité : elle garantit le bon fonctionnement du cadre pédagogique, donne les repères nécessaires  pour l’éducation des enfants.

Horaire des classes :

lundi – mardi – jeudi – vendredi : 8h15à 11h45mn

L’après-midi ;  de 14h15 à 16h15mn  sauf vendredi de 14h30 à 16h30.
mercredi : 8h 15mn à 12h00.

Ouverture des portails :

Matin : de7h 45 jusqu’à 8h 15

Après-midi : de 13h45 à 14h15.

Les élèves sont accueillis  par l’ATSEM dans  « Espace accueil » réservé pour le préscolaire.

  • A partir de 8h et de 14h les éducatrices commencent l’accueil des enfants dans les classes

Sorties :

La sortie  se fait d’une façon  échelonnée :

le matin entre 11h45 mn et 12h15mn

l’après-midi : entre 16h15 et 16h45

la porte sera fermée à 17h

un service de garde est mis en place jusqu’à 17h30,les parents intéressés par ce service devront inscrire leur enfant auprès de la direction.

Service de garde cantine entre 12h et 14h :

Les enfants inscrits au service de garde de midi devront   apporter leur pique-nique avec eux le matin (aucun pique-nique n’est accepté en retard).
Celui-ci doit être placé dans une boite à manger de préférence Isotherme avec une serviette de table.

Une fiche d’inscription à ce service est à demander et à  remplir auprès de la direction.

C) L’hygiène de vie :

Tout  enfant doit se présenter à l’école lavé, peigné, avec des vêtements propres.

L’école demande également aux parents d’être très vigilants quant au sommeil de leur enfant : se coucher tard est préjudiciable pour les apprentissages, la croissance et la concentration.

Un enfant qui dort tôt et assez  est en général calme, de bonne humeur, plein d’énergie  ce qui favorise son amour pour l’école , sa réussite et son épanouissement.

Nos projets de classes :

Nos projets de classes sont choisis et réfléchis en cohérence avec « Notre projet éducatif »  ECAM et le référentiel de compétences et aussi selon la période de l’année scolaire.

« Notre rôle est d’éveiller les consciences » tel est la valeur éducative choisie par l’ECAM cette année et que nous intégrons dans tous nos projets.

L’équipe choisit des thèmes, des supports et des réalisations qui intéressent fort les enfants et qui les stimulent. Les projets et toutes les activités que cela suppose sont réalisés par l’équipe du préscolaire Maison D’Anfa.

    Projets du premier trimestre :

   M.S :

* Projet d’adaptation avec comme support l’album : « JE VEUX PAS ALLER A L’ECOLE »

*Préparation et présentation du Carnaval des couleurs aux parents avec comme support l’album : « LE LOUP QUI VOULAIT CHANGER DE COULEURS »

Présentation d’un spectacle aux enfants par une troupe événementielle sur l’hygiène alimentaire.

   G.S :

* Projet d’adaptation avec comme support l’album : « LEO VA A L’ECOLE »

*Réalisation d’une exposition artistique dans l’espace d’accueil du préscolaire  avec comme support l’album : «BONNE NUIT MONSIEUR NUIT »

Présentation d’un spectacle aux enfants par une troupe événementielle sur l’hygiène alimentaire.

      Projets du second trimestre :

   M.S :

* Sensibilisation sur L’hygiène corporelle : Journée pyjama

Sensibilisation sur l’hygiène alimentaire : prendre un bon petit déjeuner à l’école

* Projet sur les cinq sens : « Réaliser individuellement un imagier sur les cinq sens »

   G.S :

* Projet sur l’hiver qui s’achève par la réalisation par enfant d’un bonhomme habillé en vêtements d’hiver ayant  comme support le texto  « La linotte »

* Projet sur l’hygiène alimentaire «  Mangeons équilibré »  qui s’achève par la préparation et la prise   d’un repas à l’école.

*Le carnaval du printemps.

L’hygiène corporelle :

Quelques astuces pour rendre les instants nettoyages en moments ludiques pour nos bambins :

« Lave-toi les mains ! », « Brosse-toi les dents ! », « Va prendre ta douche ! »…

Chaque jour, nombre de parents mènent une lutte acharnée en répétant les mêmes phrases mais en vain. Afin de susciter chez votre tout-petit l’envie de se laver, le meilleur point de départ reste de lui expliquer en quoi consiste et à quoi sert l’hygiène corporelle :

1/Expliquer l’importance de l’hygiène corporelle

  • À chasser les microbes et toutes les vilaines bébêtes susceptibles de nuire à sa santé.
  • À se sentir bien dans ses baskets et à avoir confiance en soi.
  • À se sentir bien dans son environnement et à favoriser les relations avec les autres.

    2/Installer une forme de routine d’une façon ludique :

Vous pourrez installer une forme de routine avec votre enfant, afin que les bons réflexes d’hygiène entrent dans le quotidien de la famille et, pourquoi pas, se transforment en moment

amusant.

Comment ?

Dresser ensemble une liste des gestes à poser chaque jour sous forme d’images ou de dessin fait par votre enfant, la décorer et l’afficher dans la chambre peut par exemple s’avérer être une bonne façon de fonctionner. L’enfant se constituant ainsi son petit planning personnalisé aura plus de plaisir s’y tenir.

     3/Établir ensemble les règles d’hygiène essentielles :

Quels sont les bons réflexes à adopter ? Quels sont les gestes à enseigner aux plus jeunes ?

Se brosser les dents deux fois par jour

Il est indispensable de se laver les dents deux fois par jour : une fois le matin, après avoir pris son petit-déjeuner et une fois le soir, avant d’aller dormir.

Vous pourrez lui expliquer que se laver les dents permet non seulement d’avoir une haleine fraîche, mais aussi, et surtout, de chasser les très nombreuses bactéries présentes dans la bouche et responsables des vilaines carries qui abîment les quenottes. Avec une bouche bien propre, ses dents resteront belles et bien blanches durant de longues années.

  L’astuce fun : pour rendre le brossage de dents plus amusant, vous pouvez encourager votre enfant à associer des bruits d’animaux à différentes zones de la dentition : des couinements de souris pour les dents de devant, des rugissements de lion pour les dents du fond… N’hésitez pas non plus à minuter le temps de lavage de dents et à l’associer à une chanson que vous aurez choisie ensemble. Enfin, si vous en avez l’occasion, lavez vos dents en même temps que lui : donner l’exemple, il n’y a rien de tel !

    Se laver les mains

Se laver les mains est sans doute l’un des réflexes les plus importants qu’il est bon de répéter autant que possible sur une journée, les mains représentant le principal vecteur de maladies.

Pourtant, bien souvent, cela n’amuse pas particulièrement vos enfants… Pour leur faire comprendre le caractère indispensable du lavage des mimines, il existe une arme infaillible : le jeu des paillettes !

Couvrez leurs mains de paillettes et demandez-leur de manipuler plusieurs objets. Les paillettes ne s’étalent-elles pas absolument partout ? Eh bien, c’est la même chose avec les méchantes bactéries responsables des maladies.

Et apprendre à vos enfants à se nettoyer les ongles et à les couper régulièrement car c’est là que se nichent des tas de saletés, c’est encore mieux !

 L’astuce fun : Vous pouvez trouver un signal amusant pour signifier à votre enfant qu’il doit courir se laver les mains. N’hésitez pas également à établir avec lui une « charte du lavage de mains », avec les moments clés où il est bon d’y passer (avant chaque repas, ou en sortant des toilettes par exemple).

Se laver le corps

Tout comme les mains, l’ensemble du corps est couvert de bactéries et transpire. Il est donc nécessaire de ne pas laisser les saletés s’accumuler et se propager. De plus, rien de tel qu’une bonne douche ou qu’un bon bain pour se sentir mieux.

Si votre enfant se lave déjà seul, n’hésitez pas à insister sur l’importance de laver les zones intimes.

L’astuce fun : si un pain de savon neutre est toujours la meilleure option pour éviter tout risque d’allergies, proposer un gel douche fruité à votre enfant peut le motiver. Lui faire prendre un bain en musique et lui permettre d’emmener avec lui ses jouets favoris rendront également le moment plus agréable.

Changer de sous-vêtements tous les jours

Les sous-vêtements étant en contact direct avec la peau, c’est eux qui absorbent bactéries et transpiration. Inutile donc de se laver le corps si ensuite, l’enfant réenfile des vêtements souillés.

Sensibilisez donc vos enfants à la différence entre « propre » et « sale », à ce qu’est une bonne et une mauvaise odeur, en comparant avec eux par exemple l’odeur du linge déjà porté avec celle du linge fraîchement sorti de la machine à laver.

 

 

L’astuce fun : incitez votre enfant à participer au tri des vêtements sales et à choisir lui-même ses vêtements propres.

Apprendre à se moucher correctement

Bien que l’opération ne soit pas forcément évidente à réaliser pour les plus jeunes, il est important d’apprendre aux enfants à se moucher dès que possible. La sensibilisation peut débuter dès l’âge de 2 ans. Ayant tendance à essuyer leurs mains et leur nez avec ce qu’ils trouvent sous la main, c’est souvent leurs manches qui trinquent !

Expliquez-leur que cela évitera la transmission des microbes à leur entourage, leurs amis, leur famille. Et puis, rien de tel que d’avoir un petit nez tout propre !

   L’astuce fun : afin de rendre l’opération moins désagréable, n’hésitez pas à proposer des mouchoirs doux pour éviter toute irritation.

Avec ces quelques astuces, votre enfant acquerra rapidement les bons réflexes d’hygiène et les intégrera naturellement dans sa routine quotidienne.

Un enfant plus autonome sera un enfant plus réactif !